Comment choisir le meilleur winch pour votre voilier?

Comment choisir le meilleur winch pour votre voilier?

Pièces d’accastillages incontournables des voiliers modernes, les winchs contribuent autant au plaisir qu’à la sécurité de la navigation à la voile. Les principes de fonctionnement actuels datent des années 60 et ont peu évolué depuis. Dernièrement, les principaux fabricants Lewmar, Harken, Andersen et Antal ont actualisé leurs gammes de produits avec des modèles plus simples à démonter et entretenir.

Le winch n’est pas une pièce d’usure, il est fait pour durer. Un entretien régulier et quelques gestes d’attention à chaque sortie se traduisent en des dizaines d’années de bons et loyaux services. Cependant, inéluctablement, vient le moment de changer les winchs de votre voilier et de se poser la question : quel winch choisir ?

Avant l’achat d’un winch, en particulier pour en installer un nouveau, demandez-vous à quoi il va servir hisser la grand-voile, la border, monter l’annexe, étarquer le cunningham, etc. Sa durée de vie va se compter en décennies et l’investissement n’est pas négligeable, il est alors recommandé de faire une étude comparative.

En gardant comme règle de base que plus un winch est gros, mieux il fonctionnera, parcourez notre guide sur comment choisir vos winchs pour votre voilier.

Quelle taille de winch choisir ?

La taille d’un winch est donnée par son numéro qui est aussi son rapport de puissance. Celui-ci est calculé pour une manivelle standard de 10 pouces (25,4 cm) et correspond au multiplicateur à appliquer à la puissance fournie par l’utilisateur. Un adulte développe entre 25 kg et 30 kg de puissance, donc avec un winch de 20 il pourra embraquer entre 500 kg et 600 kg de tension.

Pour savoir quel winch choisir, reportez-vous aux tableaux des fabricants qui donnent la taille recommandée en fonction des dimensions du gréement et des applications : drisses ou écoute, génois, grand-voile, spinnaker, etc. Nous avons compilé un article complet pour vous aider à choisir la taille de winch adapté à votre bateau.

Aussi, tenez compte du fait que plus le rapport de puissance est élevé, plus les dimensions des winchs sont grandes : vérifiez l’espace disponible pour son positionnement et son utilisation (diamètre du winch, débattement pour la manivelle pour « wincher » sans obstacles).

Pourquoi choisir un winch self-tailing ?

Les winchs non self-tailing sont aujourd’hui moins courants et concernent essentiellement les voiliers de régate. Ils trouvent leur place quand le réglage au plus juste des voiles est important et que des équipiers sont disponibles pour tirer les écoutes.

Les winchs self-tailing sont tellement pratiques qu’ils sont recommandés quelle que soit l’application. Ils permettent à une personne seule d’embraquer une écoute ou une drisse quelles que soient les conditions. Les mâchoires du self-tailing sont auto-ajustables et acceptent une variété de diamètre de cordage.

Si vous naviguez en solitaire ou en équipage réduit, les winchs self-tailing vous apportent confort et sécurité.

Combien de vitesse choisir sur un winch ?

Vous trouvez de nos jours jusqu’à quatre vitesses sur les winchs. Les plus courants disposent d’une ou deux vitesses. Au-delà, ils sont souvent à destination de gros voiliers de régate.

Changer de vitesse vous permet d’augmenter la puissance développée avec la manivelle au détriment de la vitesse d’embraque : vous pouvez absorber des efforts de tension plus importants, mais vous bordez moins vite la voile.

Winchs à une vitesse

Les plus économiques, les winchs à une vitesse ont généralement un rapport de démultiplication de 1:1 avec un entraînement direct un tour de manivelle correspond à un tour du winch. Ils sont adaptés pour les écoutes, cunninghams ou drisses sur les voiliers de tailles moyennes et en dessous.

Choisissez-les avec cliquets antiretours, vous embraquez en « poussant et tirant » et pas seulement en faisant des tours complets avec la manivelle.

Winchs à deux vitesses

Les winchs à deux vitesses sont souvent les winchs principaux pour les drisses et palans d’écoute sur les voiliers plus gros. Avec la vitesse rapide, vous embraquez rapidement un maximum de bout, puis passez sur la vitesse lente quand cela devient plus difficile. Pour passer de l’une à l’autre il suffit d’inverser le sens de rotation de la manivelle.

Quel matériau de winch choisir ?

L’acier inoxydable est le matériau idéal, mais c’est aussi un des plus chers. Tournez-vous vers l’aluminium anodisé ou le bronze chromé pour des prix plus bas. L’aluminium demande plus d’entretien : il est susceptible à la corrosion et vous devez faire attention au contact avec l’acier inoxydable (bien isoler les vis inox de fixation du winch sur le pont).
Plus chers ou rares, optez pour des winchs en bronze, robustes ils sont souvent utilisés sur les bateaux classiques. Si le poids est votre principale préoccupation, regardez du côté des winchs en matériaux composites.

Quelle marque de winch choisir ?

Les principaux fabricants sont Harken, Lewmar, Andersen et Antal et leurs derniers modèles proposent un entretien et un démontage facilité. C’est de votre budget, du design et des fonctionnalités que vous souhaitez que va dépendre comment choisir un winch dans leurs offres.

Andersen ne fabrique que des winchs avec des poupées en acier inoxydable pour éviter tout risque d’oxydation. La gamme Classic concerne les winchs non self-tailing. Vous pouvez en savoir plus dans notre guide : Avis sur les winchs Andersen.

Harken est le seul à proposer sur catalogue toute la gamme de matériaux : carbone, bronze, acier inoxydable, acier inoxydable/aluminium, chrome ou aluminium.

Antal, fabricant italien généralement un peu plus onéreux, dispose de gammes régate (aluminium) et croisière (aluminium ou chromée). Nous avons écrit un article pour vous donner notre avis complet sur le fabricant de winch Antal.

L’offre de Lewmar couvre toutes les utilisations, mais est la seule à proposer un modèle de winch électrique réversible permettant de choquer les voiles. Nous avons écrit un comparatif entre les winchs Lewmar et Harken pour vous aider à choisir.

Pourquoi choisir un winch électrique ou hydraulique ?

Les winchs électriques et hydrauliques diminuent les efforts physiques nécessaires pour border ou hisser les voiles. Cela se traduit par un surcoût par rapport aux modèles manuels.

Les winchs électriques sont les plus courants, vous avez le choix de modèles avec moteur sur le pont (dans un caisson cylindrique compact sous la poupée de winch) ou sous le pont (prévoyez l’espace disponible pour la motorisation électrique à l’aplomb du winch). Vérifiez que votre embarcation supporte les 50 A à 150 A de puissance nécessaire à leur fonctionnement.

Généralement à destination des embarcations de plus de 50 pieds, les winchs hydrauliques nécessitent un moteur hydraulique. Compte tenu de la complexité, faites appel à un professionnel pour le choix et l’installation.

Dernier conseil pour bien choisir son winch sans se ruiner

Chaque achat de winch est un cas particulier. Comment choisir un winch dépend de son utilisation, de votre style de navigation, de votre budget ou encore de l’espace disponible. Pour réduire la facture, faites votre marché parmi les winchs d’occasion. Ces équipements sont construits pour durer, vous pouvez trouver des winchs pas chers qui ne demandent qu’un bon nettoyage pour redevenir comme neufs.

Pour leur donner une seconde jeunesse, nous vous conseillons de vous munir:

Quelques soit votre choix, n’oubliez pas de protéger votre winch avec une housse en arrivant au port pour rallonger sa durée de vie. De plus, il est recommandé de toujours avoir à bord un kit de réparation pour ses winchs mais aussi un kit de réparation pour ses manivelles!

Pour en savoir plus sur les winchs de bateau:

Notre comparatif des meilleures marques de winch pour bateau

Notre avis sur les manivelles de winch électriques pour bateau

Comment facilement monter et installer un winch sur un bateau ?