Comment fabriquer une capote de roof pour voilier?

Comment fabriquer une capote de roof pour voilier?

Vous souhaitez fabriquer une capote de roof pour votre voilier, mais vous ignorez par où commencer ? Dans cet article, nous vous montrons comment vous y prendre. Découvrez les étapes de conception et de réalisation de cet équipement indispensable au bien-être de l’équipage et des passagers. Nous vous présenterons également le matériel dont vous aurez besoin, ainsi que quelques conseils.

Quel est le matériel dont il faut disposer pour fabriquer une capote de roof ?

Une capote de roof est une structure constituée d’une toile étanche qui repose sur une armature métallique. Sa fabrication nécessite de longues heures de travail, ainsi que des matériaux et outils de qualité.

Matériaux et accessoires nécessaires pour la fabrication d’une capote de roof pour voilier

  • Bâche acrylique enduite
  • Arceaux
  • Film PVC transparent, faisant au moins 3 fois la largeur de la capote (80/100èmes en général)
  • PVC armé pour la confection des renforts
  • Deux grosses bobines de fil à coudre 100% polyester de 30/51
  • Zips de 10 pour la confection des goussets et des vitres ouvrantes
  • Velcro (mousse et crochet)
  • Tétons en aluminium
  • Chapes (si le bouge est important, il vaut mieux opter pour des modèles articulés)
  • Embouts de tube (en fonctions du nombre d’arceaux) et colliers
  • Tube coulisseau (avec de la ralingue) ou tenax

Outils indispensables pour réaliser une capote de roof

  • Machine à coudre ou autre outil de couture à la main
  • Aiguilles de 130
  • Bande auto-grippante
  • Sangles à boucles de polypropylène de 25 mm
  • De l’élastique
  • Grande table de 140 x 300 (si possible bien sûr)
  • Roulette de tapissier
  • Ciseaux
  • Cutter
  • Craie de couturier, crayon, stylo à bille et feutres indélébiles de diverses couleurs
  • Carton ondulé simple cannelure, faisant 4 fois la largeur de la capote
  • Pinces d’atelier en plastique
  • Ruban adhésif de déménageur
  • Agrafeuse de types pince et agrafes
  • Différents poids (plombs de plongée, sacs de sables…)
  • Latte souple en bois
  • Règle graduée en plastique d’un mètre
  • Mètre souple de 5 mètres

Quelles sont les étapes à suivre pour fabriquer une capote de roof ?

Les procédés de fabrication d’une capote de roof pour voilier varient en fonction des spécificités des différents modèles, notamment au niveau du toit (forme du toit, largeur des armatures, nombre d’arceaux…). C’est la raison pour laquelle nous vous guiderons dans les grandes lignes, afin que chacun puisse s’orienter selon les caractéristiques de son bateau.

Conception et réalisation de l’armature de la capote de roof

Avant de procéder au découpage de la bâche, vous devez d’abord penser à l’armature du roof. Si votre voilier possède déjà une armature constituée d’arceaux, tant mieux. Il ne vous reste plus qu’à prendre des mesures pour établir des croquis, et découper la bâche. Mais si tel n’est pas le cas, ce sera plus compliqué, car il faudra effectuer tous les calculs nécessaires pour l’implantation d’une armature sur mesure. En outre, vous devrez inévitablement procéder au cintrage des tubes, technique qui vous permettra de construire des arceaux sans recourir au soudage.

Il vous faudra prendre de nombreuses mesures (rayon de cintrage, largeur disponible, point d’articulation de la capote dans le plan longitudinal, point d’articulation dans le plan transversal…). Ensuite vous utiliserez un gabarit en carton, pour définir les profils des tubes qui constitueront l’armature. Ce sont ces profils que vous montrerez au cintreur pour la réalisation de vos arceaux. Une fois que ceux-ci seront près, vous pourrez assembler votre armature.

Conception de la capote de roof

Une fois que l’armature est prête, passez à la conception de la capote que vous souhaitez réaliser. Et pour cela, vous aurez à nouveau besoin de gabarits, mais en PVC transparent cette fois-ci. Pour confectionner des gabarits propres, il faut compter au minimum six à huit heures de temps. L’objectif est de concevoir la capote avant sa réalisation en couture. Ainsi, non seulement vous pourrez effectuer des tests de taille, mais aussi, vous aurez la possibilité de faire tous les ajustements possibles sans gaspiller la bâche.

Commencez par le dessus de la capote. Utilisez un PVC dont la largeur est égale à celle de la capote que vous souhaitez fabriquez, et tendez-la bien grâce à des pinces, puis du ruban adhésif. Repérez l’avant, l’arrière, le tribord, le bâbord et le dessous au feutre indélébile, et marquez-les sur le PVC. Ensuite, repérez les dimensions pour les goussets et les arceaux.

Ensuite, marquez les limites de la face avant :

  • Limite haute : le tube avant TAV
  • Limite basse : le plan de pont
  • Limites latérales, le tube arrière TAR

Tracez les vitres, matérialisez les points de fixation, la couture du toit sur la face avant, la ligne de jonction entre le plan de pont et le bas de la face avant, les passages nécessaires pour wincher et leviers de coinceurs, les passages de drisses, ainsi que tous les renforts nécessaires. Dès que vous aurez terminé, démontez le PVC de la monture et découpez les gabarits, en laissant une marge de 5 cm à chaque fois.

Réalisation et fixation de la capote de roof sur le voilier

Dans cette étape, on procède au découpage et à l’assemblage de la bâche. Pour le découpage, commencez par repérer l’emplacement de chaque pièce dans le plan de découpe. Ensuite, découpez et préparez toutes les pièces inscrites, indépendamment les unes des autres (dessus, face avant, joues, dessus…). Vous pouvez à présent passer à la couture. Toutes les pièces obtenues doivent être assemblées dans l’ordre ci-après :

  • Le gousset AR sur le dessus
  • La face avant et le gousset avant sur le dessus (n’oubliez surtout pas les vitres)
  • Les joues sur le tout

Maintenant que votre capote est assemblée, vous pouvez la fixer au pont. Commencez par la fixation avant, en fonction des cas bien sûr (cas du coulisseau ou des tenax). Ensuite, passez à la fixation arrière grâce à l’ensemble téton-sangles. Dès que vous bouclerez cette étape, votre capote de roof pour voilier sera fin prête !

Nos conseils pour la fabrication d’une capote de roof

  • Evitez de travailler sous le soleil pour fabriquer une capote de roof. Non seulement le PVC peut se distendre, mais aussi, votre santé risque d’en subir les conséquences.
  • Tendez suffisamment le PVC, pour éviter que la capote ne flotte. Néanmoins, ne le tendez pas trop non plus, sinon il se rétractera et vos mesures seront faussées.
  • Prenez tout votre temps, il suffit d’une seule erreur pour augmenter les dépenses en matériel.
  • Enfin, une fois la fabrication terminée, n’oubliez pas de bien entretenir et nettoyer votre capote de roof pour pouvoir étendre sa durée de vie sur plusieurs années.
  • Si la fabrication vous paraît trop compliquée ou fastidieuse, vous avez toujours le choix d’acheter une des nombreuses capotes de roof de bonnes qualités disponibles en ligne.
  • Une autre option à envisager est d’acheter une capote de roof d’occasion. En effet, si la toile de la capote de roof a bien été entretenue avec des nettoyages fréquents alors c’est une bonne affaire. Vérifiez bien les dimensions des arceaux, assurez-vous que les coutures sont en bon état et surtout veuillez à ce que les vitres soit toujours transparentes. En effet, les capotes de roof ne nécessitent pas beaucoup de réparations. Il suffit de savoir coudre pour réparer les endroits abimer. Et si la vitre n’est plus transparente à cause de l’usure du soleil et de l’eau de mer, vous pouvez toujours vous adresser à un sellier qui vous la remplacera facilement.

En savoir plus sur les tauds de bateau, biminis et capotes de roof :

[Tutoriel] Comment fabriquer un taud de bateau ?

[Tutoriel] Comment fabriquer un bimini pour son bateau?

[Tutoriel] Comment imperméabiliser un taud de bateau ?