Comment préparer l’hivernage d’un WC marin pour bateau?

Comment préparer l’hivernage d’un WC marin pour bateau?

La saison de navigation s’achève et déjà il faut penser à l’hivernage de votre voilier ou votre bateau. Et qui dit hiver dit moment de longue inactivité. Pour éviter tout désagrément lors de votre réarmement, plusieurs mesures préventives s’imposent. Dans le présent article, nous allons traiter des opérations d’hivernage d’un WC marin.

Ce qu’il faut savoir sur les WC marins

Le WC marin n’est pas vraiment comparable à celui de la maison. Son utilisation est tout aussi particulière. On distingue deux types d’équipements : les WC marins manuels et les WC marins électriques.

Le WC marin manuel ne dispose pas de chasse d’eau que l’on remarque sur les toilettes de la maison. Une pompe à main dotée d’un levier permet d’évacuer la cuvette et son contenu, puis de la nettoyer. L’avantage du WC marin manuel réside dans son coût d’installation et son entretien. Il est également économique en termes de consommation électrique et des pièces détachées. Ce type de WC marin est assez fiable dès lors qu’il est régulièrement entretenu.

Le WC marin électrique est équipé d’une pompe et d’un broyeur. Le bruit produit par ce type est identique à celui des toilettes domestiques. Pour ces modèles de WC marins, la pompe est placée dans la cuvette et il est possible d’y ajouter une isolation supplémentaire. L’équipement est combiné soit à un moteur silencieux, soit à un moteur au bruit plus ou moins élevé.

De quel matériel disposer pour préparer l’hivernage d’un WC marin ?

L’hygiène sanitaire demande une attention très particulière, avec un nettoyage du WC marin adapté et l’usage de désinfectants. Les produits utilisés doivent favoriser une hygiène irréprochable des locaux. Il faut donc à ce propos :

  • des produits d’hygiène non chimiques pouvant entrer en contact avec les composants sanitaires (brillant inox, dégraissant, etc.)
  • un détartrant pour limiter les dépôts de calcaire, phénomène fréquent en raison de l’utilisation de l’eau de mer ;
  • en parallèle, il faut un désinfectant spécialisé qui sera un produit virucide et bactéricide respectant les normes environnementales et permettant d’éviter les risques de transmission de microbes ;
  • enfin, prévoyez un antigel et un détergent pour assurer la brillance de la cuvette.
  • comme solution désodorisante, utilisez un spray pour masquer les mauvaises odeurs.

Avec du matériel de nettoyage courant (siphon, brosse, chiffon…) vous êtes prêt pour précéder à l’hivernage de votre WC marin.

Comment préparer l’hivernage d’un WC marin ?

Un WC marin doit être préparé avant l’hiver. Pour commencer,

  • il faut vidanger le réservoir septique à la mer ou au port (référez-vous à la réglementation sur les wc marins en vigueur pour éviter les amendes);
  • remplir la cuvette avec un produit de traitement à eaux noires (bactéricide) ;
  • celui-ci va stopper la prolifération des bactéries et autres microbes responsables des mauvaises odeurs ;
  • fermer la vanne d’arrivée d’eau de mer dans la cuve ;
  • remplir la cuve d’eaux noires et le siphon avec un produit de nettoyage et de détartrage adapté ; il faut laisser le temps au produit de bien agir pour qu’il élimine le tartre. Videz ensuite le circuit.

Le rinçage devra être achevé avec de l’eau douce et de l’antigel à 10 %. Le but de cette opération est d’assurer un hivernage de votre cuve à eaux noires dans les meilleures conditions. Autant que cela peut se faire, essayez d’éviter les produits dangereux pour l’environnement.

Si votre voilier est équipé d’une cuvette de rétention des eaux grises,

  • vidangez-la à la mer ou pompez les eaux au port ;
  • Démontez chaque flotteur de déclenchement afin de les nettoyer. La bonne pratique serait de les entretenir régulièrement en fin de saison.

Pour terminer l’hivernage d’un WC marin, il faut procéder au graissage des joints des pompes de WC. Cela leur évite de sécher et de coller au dispositif de la pompe lorsque l’hiver sera installé. Il faut aussi penser à lubrifier le mécanisme des toilettes avec de l’huile d’entretien des WC marins afin de vous assurer que les joints résisteront à la saison froide.

Notre conseil pour réussir l’hivernage d’un wc marin: attention au gel !

Qui dit hivernage d’un WC marin dit maintien de l’intégrité de tout le système sanitaire. Durant cette période, il ne faut surtout pas que l’eau qui stagne dans les tuyaux gèle et crée des détériorations. Cela est également valable dans le cas de la cuvette du WC. Évitez qu’il y ait de l’eau au fond de la cuvette afin de ne pas favoriser le gel qui fendrait le plastique.

Par ailleurs, s’ils pensent tout naturellement aux WC marins, les plaisanciers oublient assez souvent la douchette à l’extérieur. Cette dernière a aussi des tuyaux remplis d’eau qui risquent de geler rapidement. En démontant les mousseurs et en ouvrant tous les robinets, vous pourriez chasser toute l’eau contenue dans les conduits de distribution.

En savoir plus sur les WC marins, les toilettes chimiques et les réservoirs d’eaux noires :

Comment faire la vidange d’un WC marin sur un bateau ?

ENTRETIEN: Nettoyage d’une cuve d’eau noire pour bateau

Comment réparer les problèmes de WC marin courants ?

Résoudre le problème d’odeur d’un WC marin pour bateau