GUIDE: Quel type de guindeau choisir pour mon bateau?

GUIDE: Quel type de guindeau choisir pour mon bateau?

Quel guindeau pour mon bateau ? Au-delà des questions de sécurité, relever un mouillage à la main est un véritable exercice physique. Que vous soyez propriétaires d’un voilier, d’un bateau moteur ou d’un bateau de pêche, un guindeau est un véritable soulagement pour votre dos. Oui mais quel guindeau choisir pour votre bateau ? Les avis des vieux loups de mer sont parfois contradictoires et de nombreux paramètres entrent en jeu, à tel point qu’il est facile de s’y perdre. Suivez notre petit guide pour répondre à la question : quel type de guindeau choisir pour mon bateau ?

Les paramètres à prendre en compte pour choisir quel type de guindeau est adapté à votre bateau

Le guindeau est positionné à la proue du bateau. Il fait partie de votre équipement de mouillage avec votre ancre, le davier, la ligne de mouillage (chaine et/ou câblot) et des équipements de pont comme un taquet, une bitte ou un système d’arrêt pour la chaine. Le choix du guindeau doit tenir compte de ces éléments pour que l’ensemble fonctionne à l’unisson et vous assure des mouillages sereins.

Avec en plus des critères d’agencement du pont ou encore de confort, voici les paramètres à considérer pour définir quel type de guindeau vous convient :

  • espace disponible et configuration sur et sous le pont ;
  • taille et profondeur de votre baille à mouillage ;
  • composition de votre ligne de mouillage : chaine de 6mm, chaine de 8 mm ou autre, câblot ou mixte ;
  • le poids de votre mouillage (ancre plus chaine) ;
  • la puissance de l’installation électrique de votre bateau.

Quel type de guindeau choisir : un guindeau électrique ou manuel ?

De nos jours, au-delà d’une certaine taille de bateau, le guindeau électrique fait partie de l’équipement standard. Cependant il reste des configurations où un guindeau manuel est un choix judicieux et où la question de quel type de guindeau se pose.

Guindeau électrique : facilité et sécurité au mouillage

Sous réserve de disposer de la puissance électrique nécessaire, les guindeaux électriques s’imposent aisément et présentent peu d’inconvénients. De conception robuste, ils permettent de remonter un mouillage rapidement, sans fatigue et en sécurité quelles que soient les conditions. Ils sont équipés d’une télécommande pour guindeau, avec ou sans fil, et sont donc un véritable atout pour les équipages réduits.

Le guindeau électrique participe à la sécurité du bateau et de l’équipage en facilitant les mouillages. La décision de changer de mouillage forain en fonction de la météo ou des conditions de mer est alors plus simple à prendre.

Les prix varient avec la puissance, et l’écart sera d’autant plus marqué avec la version manuelle que la puissance est élevée.

Guindeau manuel : l’idéal pour les petits bateaux

Pour les plus petites unités ne disposant pas d’une grande puissance électrique (petit voilier, semi rigide, etc…) , le guindeau électrique est exclu.

Le guindeau manuel peut alors être un bon choix pour faciliter la remontée de l’ancre dans des conditions agitées. Avec une consommation électrique nulle ils permettent de démultiplier les efforts sans fatigue supplémentaire.

Leur utilité reste cependant limitée du fait de leur très faible vitesse de remontée de l’ancre en particulier comparée à la vitesse d’un guindeau électrique .

Quel type de guindeau choisir entre un guindeau vertical ou horizontal ?

Un guindeau vertical ou horizontal fait référence au positionnement de l’axe du barbotin. Quel type de guindeau choisir dépend de la configuration d’installation.

Guindeau vertical : le plus efficace et esthétique

Ils sont les plus courants de nos jours et ont une faible empreinte sur le pont, limitée au barbotin et éventuellement à la poupée. Le moteur électrique est sous le pont et peu exposé à la mer. De plus, la chaine s’enroule sur la moitié de la circonférence du barbotin et est donc mieux maintenue en place lors de la remontée de l’ancre.

En contrepartie, l’installation demande des aménagements et il faut disposer d’espace pour loger le moteur de guindeau sous le pont. Dans le cas où celui-ci est dans la baille à mouillage, il faut s’assurer que la chaine puisse s’entasser en conservant une distance de 30 cm avec le pont.

Guindeau horizontal : pour les bateaux avec une petite baille à mouillage

Ces modèles d’un seul bloc s’installent simplement sur le pont. Ils ne demandent aucun aménagement de la baille à mouillage si la distance entre le haut de la liasse de chaine et le pont est de 30 cm. Tout étant au même endroit, l’entretien du guindeau est facilité.

Généralement totalement apparents, ils sont exposés aux intempéries et à la mer. D’autre part, la chaine ne fait qu’un quart de tour sur le barbotin et peut « sauter » hors des encoches (notamment lorsque les maillons sont usés par la rouille) en remontant l’ancre.

Quelle puissance de guindeau choisir ?

Nous vous proposons ce petit guide pour calculer la puissance dont vous avez besoin et savoir quel guindeau choisir.

Un guindeau est caractérisé par sa puissance et sa force d’arrachage (ou force maximum). Pour choisir la puissance de votre guindeau il est recommandé que sa force maximum soit supérieure à 5 fois la masse de votre mouillage le plus lourd (ancre, chaine, câblot éventuellement et tout autre accessoire).

Première étape : le calcul du poids de votre chaine

Hors accessoires (buses, poids supplémentaires, empennelage, etc.), la masse de votre chaine dépend du diamètre des maillons (la masse linéique en kg par mètre) et de sa longueur. Vous trouvez dans notre article sur la puissance des guindeaux des tableaux de masse linéique de chaine en fonction de la taille de maillon.

Concernant la longueur de votre chaine, pour de la navigation de récréation et des sorties à la journée, 5 fois la longueur de votre embarcation est généralement suffisant. La masse de votre chaine est alors :

Masse de votre chaine = 5 x (longueur de votre embarcation en mètres) x (masse linéique de votre chaine en kg/m).

Calcul de la force d’arrachage pour savoir quel type de guindeau choisir

Pour déterminer la force d’arrachage minimum de votre guindeau, une bonne approximation est alors donnée par la formule suivante :

Force arrachage = 5 x (masse de votre ancre + masse de votre chaine).

Il vous faut alors un guindeau dont la force d’arrachage ou force maximum est supérieure à cette valeur.

Quelle marque de guindeaux choisir : Lewmar, Lofrans ou autre ?

Les principaux fabricants de guindeaux sont Lewmar, Lofrans, Quick, Plastimo et Italwinch. Tous proposent une large gamme de guindeaux électriques de 500w, 700w, 1000w, 1200w ou 1500w, manuels, horizontaux, verticaux, en inox, en aluminium, avec ou sans télécommande sans fil, etc.

Équivalents en termes de qualité, le choix se fait par préférences personnelles, budget, disponibilité des pièces détachées du guindeau ou pour des besoins spécifiques. N’hésitez pas à consulter notre comparatif des différentes marques de guindeaux pour connaitre notre avis plus en détail !

En fonction de la configuration de votre installation sur votre bateau à moteur ou voilier, choisissez le modèle de guindeau qui vous correspond le mieux.

En savoir plus sur les guindeaux pour bateau :

TUTORIEL : Comment nettoyer un guindeau sur un bateau ?

TUTORIEL : Comment démonter un guindeau sur un bateau ?

Comment installer un guindeau électrique pour bateau ?